Randonnées pédestres

Col de Porteille

Lors de la bataille du Boulou, en 1794, les armées françaises de la République, commandées par le général Dugommier, firent battre en retraite les armées espagnoles qui s’échappèrent par la route du col de Porteille. Ce chemin, les Espagnols l’avaient ouvert en 1793, afin d’éviter le fort de Bellegarde. Ils avaient alors employé 2.000 hommes pour le rendre praticable.
Le départ se fait face à l’église de Riunoguès, où l’on accède depuis Maureillas par la D13. Le balisage est jaune. Il s’agit d’une randonnée de difficulté moyenne d’une durée de l’ordre de 3h30 sur 10 kilomètres, et avec un dénivelé de 400 mètres.

Dolmen de la Siureda

Le dolmen est situé à 3 kilomètres de Maureillas, sur une ligne de crêtes. Siureda signifie, en catalan, une subéraie (forêt plantée de chênes lièges). La mise à jour du dolmen date des fouilles effectuées par le groupe de préhistoire du Vallespir et des Aspres, entre 1986 et 1988.

Le Chêne des Trabucayres

Un grand chêne, situé au carrefour de l’actuelle route D 900 et de la D 618, a contribué à écrire l’une des pages célèbres de l’histoire locale et de ces bandits de grand chemin. Suffisamment creux pour abriter des hommes il a servi, entre 1840 et 1846, aux fameux Trabucayres qui s’y dissimulaient avant de commettre leurs attaques de diligences et de voyageurs.

Sur les traces des Trabucayres

A la mort du roi d’Espagne Ferdinand VII, sa jeune fille Isabelle accéda au trône. Le frère du roi, Don Carlos, invoqua la loi salique pour régner à sa place. S’en suivit une guerre civile. Les Trabucayres étaient des Carlistes réfugiés à Las Illas et vivant de brigandages. Ils disposaient de nombreuses caches, notamment dans des grottes ainsi que de complicités dans la région. Ils furent finalement arrêtés grâce aux efforts conjoints des troupes françaises et espagnoles et deux d’entre eux furent exécutés à Céret, sur la place du Barri en 1846.

Le départ se fait à Las Illas, que l’on atteint depuis Maureillas par la D13f. Le balisage est jaune, ainsi que rouge et blanc. Á côté du restaurant, on prend un petit sentier, sur la droite, qui coupe une piste et monte en direction du Col de Lly. Il s’agit d’un circuit pour randonneurs avertis d’une durée de l’ordre de 5h00 sur une quinzaine de kilomètres et avec un dénivelé de 780 mètres.

Tour Bel Œil

La Tour est située à 308 mètres d’altitude. Elle domine Maureillas et offre un panorama à 360°. Il s’agirait d’une tour à signaux datant du Moyen Âge.

Le départ s’effectue depuis l’aire de loisirs du Prat de la Farga. Le balisage est de couleur jaune. Il s’agit d’une randonnée facile d’une durée de l’ordre de 2h30 sur 8,5 kilomètres, et avec un dénivelé de 300 mètres.

Circuits cyclistes et pédestres

La Voie Verte

Le Conseil Général s’est engagé à créer un maillage de voies vertes sur des axes à fort enjeux touristiques, économiques, culturels et même sociaux. Véritable outils d’aménagement des territoires, ces itinéraires cyclables permettent de relier les villes françaises et européennes, de valoriser patrimoine et paysages, de revitaliser des zones urbaines ou rurales et de développer tourisme et activités locales. Il s’agit aussi d’offrir une alternative aux modes de déplacements automobiles. Nous sommes concernés à plus d’un titre par ses réalisations.

Voies vertes déjà réalisées dans les Pyrénées Orientales

  • Argelès-sur-Mer / Le Boulou par la section nord
  • Le Boulou / Maureillas au croisement des deux Voies Vertes, un itinéraire européen se poursuivra vers le Perthus via le Col de Panissars
  • Céret / Amélie-les-Bains

Prochaines étapes

  • Le Boulou / Céret par le Lac de Saint Jean Pla-de-Corts et passant au pied du Château d’Aubiry
  • Amélie-les-Bains / Arles-sur-Tech
  • Argelès-sur-Mer / Le Boulou par la section sud
сколько запросов в гуглbusiness website promotionвеб раскрутка сайта